AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-30%
Le deal à ne pas rater :
30% sur les abonnements PlayStation Plus & PlayStation Now
41.99 € 59.99 €
Voir le deal

 

 Peter Petrelli | TERMINE

Aller en bas 
AuteurMessage
Peter Petrelli

Peter Petrelli

Masculin
Nombre de messages : 5
Age : 29
. LOCALISATION . : Tree Hill
. HUMEUR . : Stressé
Date d'inscription : 02/11/2008

. TREE HILL MORE .
. RELATIONS .:
. CITATION .:
. AVATAR .: Milo Ventimiglia

Peter Petrelli | TERMINE Empty
MessageSujet: Peter Petrelli | TERMINE   Peter Petrelli | TERMINE Icon_minitimeDim 2 Nov - 1:18

. VOTRE PERSONNAGE .


    . NOM . Petrelli
    . PRéNOM . Peter
    . AGE . 17 ans
    . DATE DE NAISSANCE . 21 Octobre 1991
    . LIEU DE NAISSANCE . New-York

    . HISTOIRE . (une dizaine de lignes)
    Tous les parents abîment leurs enfants, c'est inéductable. La jeunesse est comme le verre ancien, elle absorbe les empreintes de ceux qui la touchent. Certains parents maculent, d'autres fêlent, quelques-uns brisent complètement les enfances en minuscules éclats éparpillés, impossibles à recoller ensuite. Au départ, c'est par négligence que le père de Peter l'abîma. Lorsque Peter était bébé, il le prenait rarement dans les bras. Une fois Pete' plus âgé, il ne le prenait que "par le bras", par contrariété plus que par amour d'ailleurs. La mère du garçon, Eleonore Petrelli offrait sa tendresse, son père, lui, était là pour faire régner la discipline. Le Samedi, le père du petit Petrelli l'emmenait dans le plus grand foire de l'état New-Yorkais. Petter quittait la maison, la tête toute pleine d'images de manèges et de barbes à papa, mais au bout d'une heure environ son père rencontrait une connaissance à qui il disait « Garde-moi le gamin, tu veux bien ? » Et Peter restait sous la surveillance d'un acrobate ou d'un dresseur d'animaux jusqu'au retour de son père tard dans l'après-midi, le plus souvent ivre. Pourtant, durant ces innombrables heures de sa jeunesse, qu'il ait été assis sur les balustrades ou accroupi en culotte courte sur les coffres des ateliers, Peter n'attendait qu'une seule et unique chose : que son père fasse attention à lui. Il répétait souvent : « Tu peux faire la grande roue avec moi, tu peux !? » mais le seul la seule chose que son père lui répondait, était : « T'es un grand graçon maintenant tu peux faire la grande roue tout seul »... Son père jouait aux cartes au moins quatre soirs par semaine. On avait mis sur la table de l'argent, - une grosse somme d'argent -, des bouteilles, des cigares, et des règles. Celle à l'intention de Peter était simple : ne t'avise pas de me déranger. Il avait essayé à une occasion de rester aux côtés de son père et et de regarder ses cartes, mais le vieil homme avait posé sa clope et tonné, en giflant le garçon du revers de la main : « Arrête de me souffler dessus ! » Peter avait fondu en larmes et sa mère l'avait tiré contre sa poitrine en jetant à son mari un regard furibond. Après quoi, Peter ne s'était plus jamais approché aussi près... D'autres soirs, quand la partie avait mal tourné, que les bouteilles étaient vides et sa mère déjà couchée, les orages de son père pénétraient jusque dans les chambres de Peter et son grand frère David. - Ils étaient 5 frères & soeurs, mais David était celui avec qui il passait le plus de temps, du moins pour l'instant -. Il fouillait alors dans les pauvres jouets, qu'il jetait contre le mur. Puis il faisait mettre ses fils à plat ventre, enlevait sa ceinture et cinglait leurs postérieurs en hurlant qu'ils gaspillaient son argent dans des conneries. Peter priait pour que sa mère se réveille, mais, même lorsque c'était le cas, son père l'avertissait de « Ne pas s'en mêler ». De toute façon, la voir totalement impuissante dans l'entrée où elle tirebouchonnait sa robe de chambre était presque pire. Ce fut la seconde façon de l'abîmer, les seconds dégâts suvis, après la négligeance : ceux de la violence. . Mr. Petrelli avait toujours magouiller pour obtenir de l'argent. La famille Petrelli a toujours été en galère pour payer le loyer ou encore la scolarité des enfants. Le verre, symbole de l'enfance de Peter, s'était donc retrouvé entre des mains dures, caleuses, rouges de colère, et il avait passé ses jeunes années à être rossé, fouetté, et battu sans savoir pourquoi. C'en était arrivé à un tel point que rien qu'en entendant le bruit sourd des pas de son père, Peter sentait si ça allait tomber dru ou pas. Malgré tout cela, au fond de lui Peter adorait son paternel, parce que les fils adorent leurs pères même quand ce sont des monstres. C'est comme ça qu'ils apprennent la dévotion. Avant de se consacrer à une femme, un garçon se consacrera à son père, même si c'est ridicule et totalement inexplicable.

    Occasionnellement, comme pour attiser de maigres braises, le père de Peter laissait un vague orgueil percer tout de même le vernis de son indifférence. Sur le terrain de base-ball près de l'école de la Quartorzième Avenue, son père debout derrière la barrière, regardait Peter jouer. Si ce dernier envoyait la balle à l'autre bout du terrain, son père opinait du chef et Peter courait alors pour la rattraper, ainsi qu'au base-ball il convient de le faire pour marquer des points. Parfois, quand Peter rentrait à la maison après une « Bagarre », son père remarquait ses jointures écorchées ou sa lèvre fendue. Il lui demandait alors : « Qu'est-ce qui est arrivé à l'autre gars ? » et Peter répondait qu'il l'avait eu, ce qui lui valait aussi l'approbation paternelle. Quand Peter avait attaqué ce qui embêtaient son petit frère, Micheal, honteux, avait filé se cacher dans sa chambre, mais leur père avait asséné : « Ne fais pas attention à eux. C'est toi le plus fort. Protège-le... Laisse jamais personne le toucher » Quand Peter entra au lycée, il calqua son emploi du temps estival sur celui de son père, se levant aux aurores et travaillant dans la fête forraine avec son père. Le père de Peter voulait voir comment il réglait les problèmes de gestion & de mécanique. Il lui donné un moteur cassé et lui disait : « Répare-le ». Et à chaque fois que la tâche était accpomplie, Peter rapportait le moteur réparé à son père en lui annonçant fièrement : « C'est réparé ! ». Peter était déjà un adolescent robuste, et il se contentait d'acquieser d'un hochement de tête. A son insu, il avait amorcé avec son père le rituel du sémaphore, renonçant par là aux mots, à l'affection physique. Tout devait se passer à l'intérieur. Il suffisait de le savoir. Refus délibéré de donner de l'affection. Le mal était déjà fait.

    Et puis, un soir, après que Peter eut quitté l'hôpital, qu'on lui eut enlevé son plâtre et qu'il fut revenu dans le luxueux appartement famillial après avoir subi un violent accident de voiture et perdu son meilleur ami - chaque jours des accidents de la route...- Son père avait encore trop bu et il était rentré tard à la maison, trouvant Peter endormi sur le divan. Sa jambe restait toujours fragile, et le médecin lui avait ordonné beaucoup de repos ainsi que des cours de rééductation. La mort de son meilleur ami avait assombri et changé l'humeur de ce dernier qui passait ses journées à la maison et parlait rarement. Des heures durant il contemplait le carrousel par la fenêtre du salon, tout en fronttant son genou malade. Sa mère murmurait qu'« il lui faudrait du temps, c'est tout », mais plus les jours passaient et plus son père s'enervait. Il ne comprenait pas la dépression. Pour lui, il s'agissait plutôt de faiblesse. « Lève-toi » hurla-t-il alors en bredouillant : « Et trouve toi du travail ! » Peter bougea. Son père hurla de nouveau : « Lève toi... et trouve toi du travail ! » Le vieil homme vacillait mais il se dirigea vers Peter, à qui il donna un coup. « Lève-toi et trouve-toi du travail ! Lève toi... et... TROUVE TOI UN TRAVAIL ! » le jeune homme se redressa. « Lève-toi ! T'es un bon à rien ! Lève toi et ...
    - Sa suffit ! » hurla Peter, faisant tout à coup fi de l'élancement douloureux dans son genou pour se levser d'un bond. Il regarda avec colère son père, qui n'était qu'à quelques centimètres de son visage, et sentit le mélange d'alcool et de tabac de son haleine. L'homme jeta un coup d'oeil rapide vers la jambe de son fils. Sa voix mua en un grognement sourd : « Tu vois ? Tu... n'est pas... si... blessé que ça. » Il recula en titubant pour lui donner un autre coup, mais instinctivement Peter bougea et arrêta le bras de son père en plein élan. D'étonnement, les yeux du viel homm s'arrondirent. C'était la première fois que le jeune Petrelli se défendait, la première fois qu'il faisait autre chose que subir une raclée qu'il en méritait pas forcément. Son père contempla son propre poing serré qui avait raté son but et ses narines se dilatèrent, ses dents grincèrent, puis il chancela en arrière et dégagea brutalement son bras. Il fixa Peter avec les yeux d'un homme qui regarde s'éloigner un train. Ce jour-là signala la cassure complète du dialogue entre son père et lui. Ce fut l'empreinte finale sur le verre de Peter. Le silence. Qui hanta le reste de leurs vies. Que le jeune homme circule dans l'appartement, qu'il déccroche un emploi de chauffeur de taxi ou qu'il se marie, son père demeurera silencieux. Eleonor Petrelli supplia, pleura, implora son mari de changer d'avis, mais, à travers ses mâchoires ce qu'il répondait à tous ceux qui effectuaient la même requête : « Ce garçon a levé la main sur moi... » Point final. Tous parents abîment leurs enfants. Cette vie familiale fut faite de négligence, de violence, puis de silence. Et maintenant, en ce lieu par-delà la mort, Peter s'effondrait contre un mur en acier de neige, à nouveau blessé par le refus d'un homme dont, aussi inexplicable que ce fût, il esperait toujours l'amour, un homme qui même au Ciel continuait de l'ignorer. Son père. Le mal était fait. Et si encore aujourd’hui Pete’ en garde une cicatrice dans le dos il en garde aussi des séquelles morales qui font qu’il ne se laissera jamais confier ce qu’il ressent à qui que ce soit. Voir son fils blessé par son mari fut intolérable pour Eleonore qui prit la main de son fils et décida de partir pour une petite ville, plus communément appelé Tree Hill. Ils ne prirent aucunes valises, il ne se retourna pas. Comme si une page de sa vie venait d’être tournée. Depuis ce jour Peter habite dans un appart’ modeste, à présent notre homme doit se débrouiller seul et sans aucune aide.

    . CARACTèRE . (huit lignes minimun)
    Le moins que l’on puisse dire c’est que Peter a un tempérament chaud bouillant et est doté d’un caractère bien trempé. Le jeune homme n'hésite jamais, il ne réfléchit pas a deux fois lorsqu'il prend une décision. Il crie haut et fort sa façon de penser car pour lui, seul son avis compte et ce que pensent les autres de lui l'importe peu. S'il n'y avait qu'un mot pour le caractérisé ce serait : Orgueilleux. Il a tendance a être (trop) sûre de lui. D'un naturel arrogant et possédant un ego démesuré il se vante sans cesse mais ce côté qui peut se montrer agaçant fait aussi partit de son charme. Qu'on le complimente est ce qu'il préfère c'est irréfutable et être conscient que les filles se retournent sur son passage pour mieux admirer sa carrure est un vrai bonheur pour le jeune homme qui est conscient de son charme certain. Mais s'il apprécie la facilité, il aime encore plus lorsqu'on lui tient tête, en particulier lorsqu'il s'agit d'une fille. Pourvu d'une grande confiance en lui il va vers les autres et drague souvent les filles le temps d'une nuit, pour se désintéresser d'elle et les oublier dès le lendemain, il n’est pas de ces hommes qui s’attachent et sont affectueux, cependant, lorsque Peter est en compagnie d'une fille, ou plutôt de "la" fille, il peux se montrer excessivement jaloux, voire possessif, il lui est insupportable de savoir sa petite copine en compagnie d'autres garçons que lui. Il veut tout, tout de suite, le simple fait d'attendre l'agace, quand il s'est mis en tête d'entreprendre quelque chose, il se fixe des objectifs précis et ne baisse jamais les bras. Il a horreur que l'on se moque de lui ou qu'on essaye de l'embobiner, et encore moins qu'on lui marche sur les pieds, il ne pardonne pas la trahison, car il aime savoir qu'il peut compter sur ses amis. Ayant le sang chaud, il lui arrive de démarrer au quart de tour et se laisse parfois emporter par son impulsivité qui peut le mener jusqu'a se servir de ses poings quand une discussion dégénère. Mais sous cette façade se cache un garçon sensible et attentif, malheureusement a cause de son côté fière mais surtout se voulant froid, dure et incalculable, on arrive difficilement à savoir lorsqu'il va mal ou a des soucis car il préfère garder ça en lui, refusant de parler de ce qui le rend triste de même qu’il ne dira jamais ce qu’il ressent, considérant que mettre son âme à nue est une preuve de faiblesse.

    . PHYSIQUE . (six lignes minimun)
    Non ne dites rien. Evidemment, vous avez le souffle coupé. Inutile de dire que le jeune homme est un véritable miracle de la nature que l’on peut bel et bien considérer comme un demi-Dieu – Quoi j’exagère ? x) - Il possède une véritable gueule d’Ange. Ses yeux couleurs noisette intenses sont carrément irrésistibles et contrastent merveilleusement avec le teint mat et doré de sa peau bronzé. Ses dents parfaitement blanches se dévoilent lorsqu’un sourire absolut’ sexy à vous en évanouir se dessine au coin de ses lèvres. Les traits de son visage sont fins et carrés et il est toujours rasé de près. Ses cheveux noirs ébène sont des fois coiffés en arrière avec un peu de gel ou le plus souvent en bataille, quelques mèches tombant sur son front mais depuis quelque temps, ses cheveux sont coupés à la brosse. Et si vous avez la force de quitter son visage aussi parfait que sa personne, vos yeux se poseront sur plus d’1.80. mètre de bonheur : un torse musclé et carrément alléchant, de même que son dos puissant, et ses bras qui ne vous font penser qu’à une seule chose : qu’il vous serre contre lui, paradoxalement une aura froide se dégage naturellement de son apparence physique et tient en respect tout ceux qui aurait envie de s’en prendre à lui.

    . QUALITéS . Attentif - Charmant - Cool - Autonme.
    . DEFAUTS . Impulssif - Arrogant - Jaloux - Orgueilleux.


. JUSTE TOI .


    . PRéNOM . Sebastien
    . SURNOMS . Seb'
    . AGE . 18 ans
    . AVATAR . Milo Ventimiglia
    . COMMENT AS TU CONNU LE FORUM . Demande de Partenariat je crois.
    . COMMENT TROUVES TU LE DESIGN . Jolie !
    . CONNEXTION . (4/7)
    . NIVEAU RP . (4/7)
    . CODE DU REGLEMENT .


Dernière édition par Peter Petrelli le Dim 9 Nov - 15:34, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Serena Van Der Woodsen
.
.SERENA VAN DER WOODSEN

Serena Van Der Woodsen

Féminin
Nombre de messages : 75
. LOCALISATION . : Tree Hill
. EMPLOI . : Lycéene
. HUMEUR . : Amoureuse
Date d'inscription : 18/10/2008

. TREE HILL MORE .
. RELATIONS .:
. CITATION .:
. AVATAR .: Blake Lively

Peter Petrelli | TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Peter Petrelli | TERMINE   Peter Petrelli | TERMINE Icon_minitimeDim 2 Nov - 1:19

    Hey Bienvenue !
    Bonne continuation pour ta fiche !

_________________

    'Cause I'm feeling lost
    When I'm in your arms
    I love you Nathaniel...
Revenir en haut Aller en bas
https://tree-hill.bbactif.com
Brooke Davis
.
.BROOKE PENELOPE DAVIS

Brooke Davis

Féminin
Nombre de messages : 197
. LOCALISATION . : . TREE HILL .
. EMPLOI . : . LYCEENE .
. HUMEUR . : . BONNE .
Date d'inscription : 18/10/2008

. TREE HILL MORE .
. RELATIONS .:
. CITATION .:
. AVATAR .: SOPHIA BUSH

Peter Petrelli | TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Peter Petrelli | TERMINE   Peter Petrelli | TERMINE Icon_minitimeDim 2 Nov - 1:20

Bienvenue, bonne continuation.

_________________
    Peter Petrelli | TERMINE OTH_419_003Peter Petrelli | TERMINE OTH_419_002
Revenir en haut Aller en bas
Summer Roberts
Perfect Girl

Summer Roberts

Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 26
. LOCALISATION . : Ici et là bas...
. EMPLOI . : Lycéenne
. HUMEUR . : Bien
Date d'inscription : 31/10/2008

. TREE HILL MORE .
. RELATIONS .:
. CITATION .:
. AVATAR .: Rachel Bilson

Peter Petrelli | TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Peter Petrelli | TERMINE   Peter Petrelli | TERMINE Icon_minitimeDim 2 Nov - 1:20

Bienvenue à toi Peter! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Dean Winchester
.
Sexy Boy
Dean Winchester

Masculin
Nombre de messages : 50
Age : 28
. LOCALISATION . : Tree Hill
. EMPLOI . : Lycéen
. HUMEUR . : Exellente
Date d'inscription : 31/10/2008

. TREE HILL MORE .
. RELATIONS .:
. CITATION .:
. AVATAR .: Jensen ACKLES

Peter Petrelli | TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Peter Petrelli | TERMINE   Peter Petrelli | TERMINE Icon_minitimeDim 2 Nov - 15:56

    Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
http://fordham-university.superforum.fr/
Bliss H. Williams
Sùùgar Addict <3
Bliss H. Williams

Féminin
Nombre de messages : 34
Age : 26
. HUMEUR . : All you need is love ! pam padadadaaaa !
Date d'inscription : 31/10/2008

. TREE HILL MORE .
. RELATIONS .:
. CITATION .:
. AVATAR .: Hayden Panettiere
Peter Petrelli | TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Peter Petrelli | TERMINE   Peter Petrelli | TERMINE Icon_minitimeLun 3 Nov - 3:20

Biienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Chelsea Turner

Chelsea Turner

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 26
. LOCALISATION . : Je me trouve a perpette les oies :P
. EMPLOI . : Je me lance dans la music (L)
. HUMEUR . : Like Happiness
Date d'inscription : 30/10/2008

. TREE HILL MORE .
. RELATIONS .:
. CITATION .:
. AVATAR .: Demi Lovato (...)

Peter Petrelli | TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Peter Petrelli | TERMINE   Peter Petrelli | TERMINE Icon_minitimeLun 3 Nov - 21:22

Welcome && Bonne continuation pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Peter Petrelli

Peter Petrelli

Masculin
Nombre de messages : 5
Age : 29
. LOCALISATION . : Tree Hill
. HUMEUR . : Stressé
Date d'inscription : 02/11/2008

. TREE HILL MORE .
. RELATIONS .:
. CITATION .:
. AVATAR .: Milo Ventimiglia

Peter Petrelli | TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Peter Petrelli | TERMINE   Peter Petrelli | TERMINE Icon_minitimeDim 9 Nov - 15:25

    . AIME . (deux lignes minimun)
    La seule chose que le jeune homme aime réellement serait décrit en deux noms propres : Elle Bishop. La seule fille dont Peter ne soit jamais tombé amoureux. Lui qui est pourtant réputé pour les histoires sans lendemain à trouver chaussure à son pied comme on dit. C'est l'unique, malgré qu'il est trop d'amour propre pour se l'avouer. Sinon, Peter a d'autres sujets d'idôlatrie. Comme son goût irréprochable pour les collections de voitures de luxes. Il ne serait pas vous expliquez pourquoi il aime tant ses véhicules movibles mais c'était une véritable passion qu'il partage avec ses amis. Malgrés, que le jeune homme n'a absolument pas les moyens de s'en offrir une. C'est beau de rêver nan ? Et puis n'oublions pas que Peter n'a pas des yeux seulement pour les filles & ses voitures. Il y a aussi sa mère qui malgré le fait qu'elle le repousse pour une raison incrédule depuis peu, Peter ne peut s'empêcher de l'aimer. Il s'était promis de prendre soin d'elle après le décès de son père.

    . N'AIME PAS . (deux lignes minimun)
    La chose dont Peter a horreur est sûrement les disputes entre les plus populaires & ceux qui le sont moins. En effet, si cette idée stupide fondée sur la popularité n'existerait pas. Le jeune Petrelli aurait beaucoup moins de mal à faire le premier pas vers une fille qui ose à peine le regarder. Autre chose que le jeune homme déteste, l'injustice. Un certain Jack Winnerfield qui a le dont de l'enerver au plus haut point s'en faire le moindre geste. Et puis, son frère David avec qui il ne s'entend absolument pas. Pourtant, ils avaient tellement en commun et devrait plutôt s'entre aider après le traumatisme qu'ils avaient endurés. Mais non, ils étaient bien trop têtu et au contraire, ils se détruisent le moral à longueur des journées enfin, il faut avouer que David profiter de la situation pour faire sortir son grand frère de ses gonds. Alors, ils se voillent le moins possible. Peter s'est éloigné de sa famille pourtant si nombreuse & unis il y a quelques années.


Merci à tous ! Smile
Désolé, de mon absence mais j'ai eu un problème avec internet...
J'ai terminé. Enfin je pense !
Revenir en haut Aller en bas
Serena Van Der Woodsen
.
.SERENA VAN DER WOODSEN

Serena Van Der Woodsen

Féminin
Nombre de messages : 75
. LOCALISATION . : Tree Hill
. EMPLOI . : Lycéene
. HUMEUR . : Amoureuse
Date d'inscription : 18/10/2008

. TREE HILL MORE .
. RELATIONS .:
. CITATION .:
. AVATAR .: Blake Lively

Peter Petrelli | TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Peter Petrelli | TERMINE   Peter Petrelli | TERMINE Icon_minitimeDim 9 Nov - 16:29

Bienvenue parmis nous !
Très belle présentation !
Je te valide !

_________________

    'Cause I'm feeling lost
    When I'm in your arms
    I love you Nathaniel...
Revenir en haut Aller en bas
https://tree-hill.bbactif.com
Peter Petrelli

Peter Petrelli

Masculin
Nombre de messages : 5
Age : 29
. LOCALISATION . : Tree Hill
. HUMEUR . : Stressé
Date d'inscription : 02/11/2008

. TREE HILL MORE .
. RELATIONS .:
. CITATION .:
. AVATAR .: Milo Ventimiglia

Peter Petrelli | TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Peter Petrelli | TERMINE   Peter Petrelli | TERMINE Icon_minitimeDim 9 Nov - 20:02

Merci Serena Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Peter Petrelli | TERMINE Empty
MessageSujet: Re: Peter Petrelli | TERMINE   Peter Petrelli | TERMINE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Peter Petrelli | TERMINE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tree Hill :: TREE HILL ADMINISTRATION :: . Présentations .-
Sauter vers: